JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Les logiciels, le matériel informatique...
Avatar du membre
Thierry
administrateur
administrateur
Messages : 17569
Enregistré le : 08 sept. 2007, 18:00
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7000
Localisation : Alsace (dans le Sud)
Contact :

JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Thierry » 09 déc. 2007, 09:32

JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...
C'est quoi ?
Pourquoi ?
J'en fais quoi ?
:help: :pas compris:
Thierry
http://thierry-rolland.fr

Avatar du membre
Laurent007
membre
membre
Messages : 299
Enregistré le : 25 nov. 2007, 20:03
Localisation : Harnoncourt - Belgique

Message non lupar Laurent007 » 09 déc. 2007, 10:34

Je vous renvois à un post intéressant en ce qui concerne l'explication grâce à des mots simples sur le lien suivant :
http://www.3dcliparts.com/html/format_image_psd_tif_jpeg_gif.php
ou lire :
Les formats d'images (ne pas confondre avec leurs dimensions !) sont un problème aussi vieux que l'informatique. Développeurs, éditeurs de logiciel graphique ont toujours aimé créer leurs propres formats. Résultat une anarchie souvent mal maîtrisée au fur et à mesure des versions et des mises à jour, des rachats et des accords entre constructeurs et éditeurs.

Ajoutez à cela la nécessaire évolution technologique, quelques problèmes de brevet sur le code et vous aurez un bel imbroglio !

Prenez le format TIFF. Voilà un format qui n'en est pas un ! En effet, il est "ouvert" et permet en fait de décrire ce que l'on veut dedans.

TIFF
En effet, TIFF possède la possibilité d'utiliser plusieurs algorithmes au choix pour compresser les données de l'image. Vous avez souvent le choix entre LZH, ZIP ou JPG.

Hé bien les deux premiers préservent la qualité de l'image tandis que l'autre la dégrade un tant soit peu, même dans son réglage de qualité maximum !

En effet le JPEG, y compris dans sa version autonome, est un format qui compresse avec perte. Il considère en effet que les zones sombres sont toutes de la même couleur pour l'œil humain « la nuit, tous les chats sont gris ». On peut voir un effet de mosaïque autour des détails des contours, un peu de flou général sur l'image, et de larges zones rectangulaires dans les aplats lorsque la compression est mal maîtrisée ou trop forte.

Astuce : si on pousse une compression JPG outrancière au minimum de qualité, on obtient des images « plantées », un peu comme une mauvaise réception de télé numérique (câble ou satellite).

Revenons à la compression LZH, elle est universelle, mais fonctionne de manière différente sur MAC et sur PC, ce qui a posé un temps des incompatibilités !

Quand au ZIP, c'est un algorithme bien connu, comme le nom des archiveurs/compresseurs de fichiers, mais il n'est pas « gratuit ». Donc certains logiciels ne le gère pas.

Malgré cela, le TIFF est un format populaire, notamment parce qu'il compresse bien, garde les tracés de détourage, les calques de PhotoShop, et ne dépends pas d'un logiciel en particulier.

Il est très utilisé en imprimerie et dans les agences.
PSD
Le format PSD signifie « PhotoShop Document » et a été créé par ADOBE pour son logiciel vedette de retouche d'image numérique : Photoshop. A chaque version de Photoshop (le logiciel est devenu populaire en version 3, et a connu une croissance exponentielle jusqu'à la version 6. Aujourd'hui on en est à la version CS, qui est une sorte de version 9. Il y a eu des versions 5.5, 6, 7, 8 qui ajoutait toutes des fonctionnalités au format PSD !

Comme PhotoShop est un logiciel leader, de nombreux logiciels graphiques peuvent relire ce format, souvent en version 7, comme Fireworks ou Paint Shop Pro. Les dernières versions des logiciels MicroSoft Office également (PowerPoint). Par contre, rien ne permet de lire PSD sur un ordinateur de base.

Des sites comme 3Dcliparts.com vendent des images PSD compatible avec la version 7 de PhotoShop. Ces images comportent souvent un masque de détourage, voire plusieurs calques avec des effets.

GIF
Bien que très populaire sur Internet, notamment sous la forme des GIF animés, ce format idéal pour l'affichage rapide à l'écran (PowerPoint, Site Internet et Diaporamas) souffre de gros défauts :

• pas d'interactivité (le lien sur un GIF dépends uniquement du HTML).

• peu fluide

• rapidement lourd si beaucoup de couleurs et d'animation

• limité à 256 couleurs

Par contre, le GIF reste utile parce que :

• lisible sur tous les ordinateurs facilement, et sur Internet sans aucun plugin,

• compatible avec énormément d'application (Toutes versions d'Office),

• conserve une transparence sur une seule couleur qui suffit pour l'écran

Ainsi une icône GIF calculée en 3D sur un fond transparent plutôt clair pourra être collée ou affichée sans raccord visible sur des fonds gris, blanc, allant du bleu clair au vert clair. Bien sûr, sur un fond noir, un liseré « grignoté » clair apparaîtrait. Idéalement, il devrait disparaître au profit du PNG, plus puissant et plus versatile.

Tableau comparatif résumé des formats d'images :

Image
I love boat ...

Avatar du membre
Laurent007
membre
membre
Messages : 299
Enregistré le : 25 nov. 2007, 20:03
Localisation : Harnoncourt - Belgique

Message non lupar Laurent007 » 09 déc. 2007, 10:40

On peut lire également :

1. windows BitMaP (BMP)

Le format BMP est un des premiers formats d'image utilisé sous Windows.
Il est un des seuls formats à ne pas utiliser.
Cette technologie a pour principal avantage la qualité des images fournies : pas de compression = pas de perte de qualité.
Revers de la médaille : ne pas compresser le fichier donne des fichiers de grande taille, impossible à afficher sur internet pour un utilisateur ayant une connexion bas débit.
Pour exemple, une image 800x600 Pixels (c'est la résolution habituelle des écrans) pèsera 1.37Mo.
De plus, les fichiers n'étant pas compressés, deux images ayant la même définition auront toujours la même taille.
--------------------------------------------------------------------------------
2. Tagged Image File Format (TIFF)

Ce format est orienté vers les professionnels (imprimeurs, publicitaires...) car il a l'avantage d'être reconnu sur tous types de système d'exploitation : Windows, Mac, Linux, Unix ...
Il permet d'obtenir une image de très bonne qualité, mais sa taille reste volumineuse, même si elle est inférieure à celle des fichier BMP.
--------------------------------------------------------------------------------
3. Joint Photographic Expert Group (JPEG)

Ce format offre des taux de compression inégalés, même si la qualité de l'image s'en ressent au fur et à mesure que vous augmentez la compression.
Avec des taux de compression élevés donnant lieu à des fichiers images de petite taille, ce format est devenu le standard des formats d'images sur internet.
En effet, des fichiers de petites tailles seront chargés rapidement, même par une connexion bas débit.
--------------------------------------------------------------------------------
4. Graphics Interchange Format (GIF)

Ce format est l'autre standard d'internet. Les fichiers gif sont de petites tailles, ce qui est dû au fait que ces images ne peuvent enregistrer que 256 couleurs : le plus gros avantage du format est lié à son plus gros inconvénient.
Le format gif permet également la création d'animations et de détourage.
--------------------------------------------------------------------------------
5. Portable Network Graphic (PNG)

C'est le format appelé à devenir le futur standard internet. Comme le gif il permet le détourage des images, mais là où le format gif enregistre 256 couleurs, le png en retient 16.7 MILLIONS ce qui offre une image parfaite, avec un excellent rendu des nuances et des dégradés.
La taille des fichiers reste raisonnable, et, technologie dont ce format est le seul à disposer, il permet la compression sans perte de donnée ! C'est donc le format en devenir.
I love boat ...

Avatar du membre
Laurent007
membre
membre
Messages : 299
Enregistré le : 25 nov. 2007, 20:03
Localisation : Harnoncourt - Belgique

Message non lupar Laurent007 » 09 déc. 2007, 10:50

Le format RAW, NEF sont des formats natifs...c'est à dire le format qui sort directement de nos processeurs internes dans nos petits boitiers à nous. Ils ont l'avantage de ne pas compresser les informations recueillies sur nos capteurs et possèdent l'avantage de vous fournir toutes les informations liées à la prise de vue ( vitesse, diaphragme, focale, iso, flash,...)

Le gros inconvénient est la taille des fichiers ( pas de compression) et la lecture car souvent nous retrouvons des fichiers propriétaires que seuls les logiciels d'origine peuvent vous permettre d'exploiter à fond... même si de plus en plus de soft permettent de lire de plus en plus de formats différents. Donc qui dit gros fichier, dit carte mémoire à capacité de stockage importante, ordinateur puissant pour pouvoir traiter l'image rapidement,...

L'avantage principal est tout de même de conserver le maximum des informations receuillies par notre boitier et de pouvoir également jouer sans détériorer l'image sur la balance des blancs...IMPORTANT pour nous photograpes sub ... car la balance des blancs change souvent suivant la profondeur à laquelle vous prenez vos photos.

Bon je laisse la place aux autres techniciens de ce forum et ils sont nombreux :wink:
I love boat ...

Avatar du membre
Hervé
accro
accro
Messages : 4228
Enregistré le : 08 sept. 2007, 20:43
Marque et modèle d'appareil : Fuji S5 & Sony Nex 5
Localisation : Marseille

Message non lupar Hervé » 09 déc. 2007, 13:13

:bravo3: Laurent Bond :bravo3:

Il va être difficile de surenchérir

Mais ce post est intéressant pour ceux qui après avoir lu ce qui est énoncé dans les posts précédents, ont encore des questions , ou à se faire préciser certaines "choses".

:roll:
L'idée de justice, est une très belle utopie, inventé par l'homme.
Image

Avatar du membre
Hervé
accro
accro
Messages : 4228
Enregistré le : 08 sept. 2007, 20:43
Marque et modèle d'appareil : Fuji S5 & Sony Nex 5
Localisation : Marseille

Message non lupar Hervé » 05 sept. 2009, 13:58

Bon

On va essayer de surenchérir :D

Je ne revient pas sur les JPJ;GIF;PNG;TIFF (à part pour ce dernier une modif de principe avec CS4 de photoshop)
Les raw propriétaires on été expliqué avec pour exemple le NEF de Nikon, il en va de même chez Canon; Sony; Pentax; Fuji etc.....

En raw, il existe un format commun mis au point par Adobe et appelé DNG.

Il sagit d'un format raw qui se veut commun à toutes les marques de boitiers. Adobe a essayé de convaincre les constructeurs de l'adopter. seules quelque marques y sont venu : Leica ; Samsung ; .........

Quel est l'avantage de l'adopter et les inconvénients.

Le fichier Raw propriétaire, comme le Nef de nikon, permet dans le logiciel maison de modifier après coup les réglages du boîtier. ainsi , cela permet de peaufiner les réglage de l'appareil, pour les séquences suivantes.
Ces Formats propriétaires sont prix en comptes par les dérawtiseurs généralistes tel : Aperture; Ligthroom; DxO; Capture One etc.....
Mais les commandes typique du boîtier concerné, sont absentes.

Donc au début de la prise en main de l'appareil photo, il est intéressant d'avoir le logiciel maison à disposition.
Par la suite, une fois le boîtier bien réglé à son travail, les corrections peuvent se faire dans un logiciel plus généraliste tel ligthroom. ces logiciels permettent de traiter plus rapidement les images, et l'on passe moins de temps devant l'ordinateur.

Revenons au DNG. le DNG est un format ouvert ( n'importe qui peut l'utiliser sans payer de redevance à son créateur Adobe) c'est ainsi que Leica et Samsung l'utilisent en natif. Et que des logiciel comme DxO , capture One, Aperture, l'utilisent également.

Donc l'on peut convertir ses fichier Nef; crw; Raf; ............. en DNG.

Qu'est que l'on y gagne ?
1- Une chance de péréniser le fichier pour le futur.
2- Avec l'évolution des logiciels, la meilleur garanti d'être lisible dans le futur. rien ne dit que les fichiers raw d'un D100 , EOS 350d Fuji S2 seront lisibles par les logiciels dans 20 ans. Le fichier converti en DNG à plus de chance d'être lu dans un futur éloigné.
3-Le code source du DNG étant entièrement accessible, les fabricants de logiciels peuvent l'exploiter à fond. Les codes sources de Nef, CRW et autres sont distribués de façon nettement plus confidentiels avec des reserves. (On ne livre pas tout).
4- Quand un fabricant arrête le développement de ses produits, on est sur d'être lu avec les logiciels du futur Aperture 4; Ligthroom 5 etc...
Alors que le logiciel propriétaire dans le cas de Fujy restera HU 3 à vie.
Est ce que HU 3 tournera sur les futurs système d'exploitations ?


Qu'est ce que l'on y perd ?
1- une fois transformé en DNG , le fichier n'est plus lisible par le logiciel maison.
2- La non assurance , que l'on ai l'exacte même qualité qu'avec le format d'origine. (difficile à voir à l'oeil nu)

Alors, que faire ?

Si vous êtes en Leica ? :D rien , vous êtes déja en DNG.

Si vous êtes en Nikon ? : NX est un petit bijou de la retouche. Donc il est à conseiller. Mais si vous avez 8000 images d'un reportage à traiter, alors la bon courage. Vous allez y passer tu temps.
Le nef est à conserver pour les retouches pointus dans NX.
Par contre, pour vite trier des photos et faire des retouches rapides, Ligthroom est intéressant. Vous n'êtes pas, bien sur obligé de convertir en DNG. Mais dans le cas d'une double sauvegarde, il peut être judicieux d'en avoir une en Nef et une en DNG.

Si vous êtes en Canon ?: DPP, Le logiciel canon , n'a pas l'efficacité de NX, bien qu'il se soit nettement amélioré. De plus il est offert avec les réflexes de la marque. Donc la question se pose. Je préconise une double sauvegarde CRW ou CR2 et DNG.

Si vous êtes en Fuji ? : HU n'évolura plus. De plus ce n'est pas un chef d'œuvre de l'ergonomie. Les logiciels comme Ligthroom (qui traitent très bien le RAF) traitent aussi le DNG. Donc la question mérite d'être posé.
Soit l'on adopte une sauvegarde en RAF et une autre en DNG, soit on passe les deux en DNG.


Le Tiff non destructible ?

Adobe l'a peut être inventé, avec ses calques de réglages.
Il est possible d'apporter des retouches avec les calques de réglages de Photoshop sans modifier le fichier Tiff. On peut jouer ainsi, sur:
1-Luminosité / contraste
2-les Niveaux
3-La courbe
4-l'exposition
5-la vibrance
6-La teinte/ Saturation
7-la balance des blancs
8-La conversion N&B
9-Les filtre photos (réchauffement; refroidissement etc.....)
10-Mélangeur de couches
11-Négatif
12-isothélie
13-seuil
14-courbe de transfert de dégradé
15-corections sélectives

Excusez du peu. tous ces réglages peuvent être réglé connectables et déconnectables à volonté. et en cas de l'enregistrement du fichier tiff, celui ci est enregistré de façon integre avec les calques en plus; à la réouverture du logiciel, l'on retrouve le fichier de base, et les calques de réglages.
Il est possible de faire la même pratique dans Ligthroom et DxO. l'intéret c'est pour ceux qui scannent leur diapos. les nef issus des scanners nikon, sont en fait des tiff rebatisés, mais qui ne peuvent s'ouvrir dans un logiciel de retouche traditionel, le mieux c'est de scanner en Tiff.

Un fichier Tiff, si bon soit il, sera moins "élastique" qu'un raw.
L'idée de justice, est une très belle utopie, inventé par l'homme.
Image

Avatar du membre
Hervé
accro
accro
Messages : 4228
Enregistré le : 08 sept. 2007, 20:43
Marque et modèle d'appareil : Fuji S5 & Sony Nex 5
Localisation : Marseille

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Hervé » 05 déc. 2011, 18:03

Pour relancer ce post:

Le raw est mon original que je conserve soigneusement en double sauvegarde au minimum 2 DD. Puis si un sujet est fini , et que j'ai des chances de ne plus y revenir, je fait un dernier tri des images puis enregistrement sur une carte mémoire (Une carte mémoire c'est plus costaud qu'un disque).

Le Tiff est le format que j'utilise pour travailler sur des retouches ou constructions sortant des attributions d'un logiciel comme ligthroom. Exemple dans photoshop ou autres logiciels

Le JPG est mon format de distribution.

Je ne donne jamais de raw (le raw est la preuve que la photo vous appartient). S'il est possible de créer des Tiff et des JPG à partir de fichier raw, l'inverse est impossible.
L'idée de justice, est une très belle utopie, inventé par l'homme.
Image

Avatar du membre
totojpg
Nouveau
Nouveau
Messages : 70
Enregistré le : 05 janv. 2011, 22:53
Marque et modèle d'appareil : Sony RX100; Nikonos V
Localisation : Marseille

Re:

Message non lupar totojpg » 22 avr. 2012, 23:58

Hervé a écrit :Bon
On va essayer de surenchérir


Bravo pour ces posts très clairs.
A mon tour de relancer.
Quoi de neuf aujourd'hui sur ce sujet de fond, au moment de la sortie de LR4?
DNG a-t-il maintenant pignon sur rue?
NX2, qui n'a pas beaucoup bougé, est il toujours à la hauteur?
totojpg

Avatar du membre
Thierry
administrateur
administrateur
Messages : 17569
Enregistré le : 08 sept. 2007, 18:00
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7000
Localisation : Alsace (dans le Sud)
Contact :

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Thierry » 23 avr. 2012, 08:55

La gestion des hautes lumières à encore progressé avec LR4, mais les RAW propriétaires sont toujours mieux développés par les logiciels propriétaires ;)
LR4 est un excellent compromis très performant, sans doute pas assez pour l'amateur pointilleux...
Pour le pro qui a moins de temps LR4 est parfait !
Thierry
http://thierry-rolland.fr

Avatar du membre
Hervé
accro
accro
Messages : 4228
Enregistré le : 08 sept. 2007, 20:43
Marque et modèle d'appareil : Fuji S5 & Sony Nex 5
Localisation : Marseille

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Hervé » 23 avr. 2012, 10:14

Si le fichier de départ est propre.

Bonne exposition; bonne netteté; bonne dynamique; bon contraste; belles couleurs, LR4 est largement suffisant, pour traiter l'ensemble des photos.
Si l'on veut pousser plus loin une image dans le traitement, les logiciels constructeurs (de boitier) tel NX2, peuvent apporter un plus. mais il faut être très bon en retouche, et ces logiciels sont en général plus lent que LR. Donc beaucoup de temps devant l'ordinateur.

Il y a aussi Capture-One qui est considéré comme un must de la chambre noir, mais là aussi , il faut du temps.

Comme le dit Thierry LR est un excellent compromis, de plus il y a plein de tutoriaux le concernant. Ce qui n'est pas un défaut.
Ce que l'on peut préconiser, c'est LR comme dématriceur/catalogueur général , et ultérieurement un autre logiciel pour des photos particulières.

Le format DNG est en fait basé sur le format tiff. Il est donc un peu moins performant que le format raw du constructeur. Cela étant il évolue dans le temps et est une solution envisageable pour un stockage en double. Un stockage RAW et un stockage DNG. Il devrait garantir une pérennité dans le temps.
L'idée de justice, est une très belle utopie, inventé par l'homme.
Image

Avatar du membre
Report
Messages : 9
Enregistré le : 08 nov. 2012, 12:13
Localisation : Saint Pierre

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Report » 19 nov. 2012, 11:05

Je ne pensais pas que c'était aussi compliqué....
" L’homme est absurde par ce qu’il cherche, grand par ce qu’il trouve. "
Paul Valéry

Avatar du membre
Hervé
accro
accro
Messages : 4228
Enregistré le : 08 sept. 2007, 20:43
Marque et modèle d'appareil : Fuji S5 & Sony Nex 5
Localisation : Marseille

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Hervé » 16 mars 2013, 17:41

En ce qui concerne l'évolution des logiciels.

LR change de N° quant il y a une modification de son interface. DxO de même

NX2; Aperture, n'ont pas changé d'interface. Mais avec l'ajout de nouveaux boitiers, ils sont tout de même amenés à modifier leur moteur de dématriçage. Donc il est possible qu'il y ait une évolution qualitative de ces logiciels.
L'idée de justice, est une très belle utopie, inventé par l'homme.
Image

gaby974
Nouveau
Nouveau
Messages : 68
Enregistré le : 13 janv. 2010, 10:35
Marque et modèle d'appareil : Canon 5Ds
Localisation : Mayotte
Contact :

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar gaby974 » 28 sept. 2017, 17:49

Hello les amis.
Voici un petit article sur le format RAW disponible à cette adresse : http://www.blog.underwater-landscape.com/format-raw/

Bonne bulles à tous :)

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4519
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar Luko » 29 sept. 2017, 10:16

gaby974 a écrit :Hello les amis.
Voici un petit article sur le format RAW disponible à cette adresse : http://www.blog.underwater-landscape.com/format-raw/

Bonne bulles à tous :)

Salut Gaby,
Excellent article!
Je suis 100% d'accord avec toi sur le message et le fait que la chaine de traitement doit être complètement maitrisée par la photographe.
Le jpg est une illusion sortie du boitier, c'est ce que je n'arrête pas de dire : on ne fait pas de traitement sous l'eau sur un écran LCD et avec de la buée dans le masque, ni non plus ne doit- on se faire imposer sa vision personnelle par l'algorithme d'un appareil photo.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
JPD
membre
membre
Messages : 383
Enregistré le : 20 déc. 2009, 11:36
Marque et modèle d'appareil : OLYMPUS TG5
Localisation : Bourg en Bresse
Contact :

Re: JPG, TIFF, GIF, RAW, NEF...

Message non lupar JPD » 29 sept. 2017, 10:18

pour info aussi...
https://www.igen.fr/ios/2017/06/heif-co ... peg-100144


Retourner vers « Logiciels, informatique et photographie »