L'éthique des concours de photo et de la prise d'image UW

Passées ou à venir, c'est l'endroit pour en parler.
Avatar du membre
Azuru
membre
membre
Messages : 216
Enregistré le : 08 avr. 2014, 07:05
Marque et modèle d'appareil : Zcam E1
Localisation : Corse
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Azuru » 04 avr. 2016, 09:15

Bonjour à tous,

Au risque de passer pour le vilain petit canard de la bande, je ne signerais pas cette pétition pour une autre raison : le fond.

Qu'il me soit permis de m'expliquer...

1/ Actuellement, nous sommes de partout sollicité pour des tas de pétitions dans tous les sens, sur des sujets divers, certains dont on maîtrise une partie du sujet, d'autres pas...
Je pense que ce type de pétition est contre-productif. Une pétition n'a d’intérêt que si elle permet de changer les choses, aussi, si elle n'a pas un impact fort, elle n’intéressera pas ceux qui pourraient transformer l'objet de la pétition en une action réaliste !

2/ L’impression d’être acteur d'un changement car j'ai cliqué sur un lien ne me suffit pas. En l’occurrence, qu'elles sont les propositions pour mettre en œuvre les préceptes de cette pétition ? C'est juste une charte sans contrôle d'application ? Mouais, ben le type qui manipule les bébêtes pour un shoot peut bien signer, je crois pas que ça va l'engager à quoi que ce soit... Les autres n'avaient pas besoin de pétition, ils appliquaient déjà le précepte...

3/ En matière d'écologie, il y a une tendance actuelle qui a le don de me saouler : le fait d'utiliser cela pour faire de la com. Attention, je ne dis pas que c'est le cas ici... C'est simplement une mode qui est contre-productive à terme, car cela dilue de vraies actions !

4/ Les valeurs d'échelle : Une fois, sur un bateau, alors que je roulais ma clope, un gars me fait la remarque que les mégots, ça pollue... (alors que 5 minutes plus tard, ledit mégot (sans filtre...) finissait dans mon sac). Après la plongée, le gars discutait avec un autre plongeur : "pourquoi tu as éteint ta loupiote ?" "Je l'ai pas éteinte... elle a dû prendre la flotte..." "Merde, ben rince la vite avec la bouteille et sèche là !" "Pfffffffff 50 € en Chine ! M'en fout, je balance et j'en rachète une !"

Alors, je suis tout à fait prêt à signer une pétition, mais pas pour gratifier un type d'une forme de "j'aime". Pour avoir ma contribution, la personne qui lance cette pétition va devoir bosser ! Poser le problème, un dossier documenté, des actions concrètes, des intervenants avisés et surtout, des solutions... Sinon, encore une fois, cela ne changera rien pour ceux qui ont naturellement le respect de la faune et rien non plus pour ceux qui s'en foutent...

Cordialement,
Pascal
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi..." Albert Einstein

Avatar du membre
Benito
fan
fan
Messages : 1559
Enregistré le : 26 déc. 2007, 11:09
Marque et modèle d'appareil : Nikon D100 & D800
Localisation : Nîmes / Cap Creus
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Benito » 04 avr. 2016, 09:19

Merci Pascal, super post ! :top1:
Benoît (87/73/325)
Galerie perso

jack berthomier
fidèle
fidèle
Messages : 857
Enregistré le : 10 nov. 2014, 23:39
Marque et modèle d'appareil : SONY RX100

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar jack berthomier » 04 avr. 2016, 11:14

Benito a écrit :Merci Pascal, super post ! :top1:


:+1: :respect:

J :cool1:

Avatar du membre
domicol
animateur (hybrides)
animateur (hybrides)
Messages : 6438
Enregistré le : 14 févr. 2008, 12:11
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD EM1 et TG5
Localisation : Ici ou là ..
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar domicol » 04 avr. 2016, 11:45

En ce qui concerne les pigmys il y a un code de bonne conduite qui a été établi par Richard Smith , photographe et biologiste sub et dont le contenu parait parqué au coin du bon sens .

http://oceanrealmimages.com/blog/04/07/11/code-conduct-diving-photographing-pygmy-seahorses

et la traduction en français et PDF est là :

[url]http://oceanrealmimages.com/sites/oceanrealmimages.com/files/Code%20de%20conduite%20avec%20les%20hippocampes%20pygmées.pdf[/url]

Personnellement je ne photographie plus de pigmys sauf si je suis la seule photographe sur le site et que je sais qu'il n'ont pas été harcelés durant les dernières heures . Ce qui a été le cas récemment à Romblon . De plus je limite les clichés à moins de 5 , si l'animal n'est pas stressé en fait il ne bouge pratiquement pas et c'est beaucoup plus facile comme ça .

J'ai refusé d'aller les voir à Anilao , parceque je sais qu'ils ont de nombreuses visites , et également pas plus tard que ce matin à Alona puisque comme chaque année un barbiganti a fait son apparition sur la meme gorgone du meme site ..et là je sais ce qui va se passer .. mais heureusement pour lui , pas fou il est à 30 m :D Ca le protège un peu :wink:

Je l'avais photographier ou plutot son prédécesseur , il y a 3 ans , exactement le 12 Mars 2013 , on était parti à 3 avec notre guide à 7h30 , j'avais fait 3 clichés et le voilà , j'étais complètement seule avec lui , no stress ni pour lui , ni pour moi :)



Cette réflexion sur les pigmys vaut aussi pour plein d'espèces fragiles .

Les céphalopodes aussi sont extremement sensibles à l'éclairage . Les petites crevettes aussi , mais ce qui est le plus génant avec elles c'est de dénoncer leur présence aux poissons opportunistes qui rodent dans le coin , je les chassent parfois assez vigoureusement , 1 mn de poursuite , les éloigner un peu et ils oublient la crevette . Mais parfois il faut abandonner la prise de vue , car elles sont trop découvertes .

J'ai été contente de voir ce matin placardé dans le local plongée de Seaquest une liste de recommandations sur les bonnes pratiques pour les plongeurs photographes , c'est édité par une association philippine appelée Green fins et ça s'inspire largement des recommandations de la british society of underwater photographer citée plus haut .

Je demande à tout les guides auxquelles nous sommes confiés de respecter les animaux .

Je ne bats pas ma coulpe parceque je plonge , j'essaie de respecter l'environnement et de faire le moins de dégats possible . Et puis il faut tenir compte du fait que notre présence si elle crée une pression sur le milieu , protège aussi de nombreuses espèces . S'il n'y avait pas de plongeurs à Balicasan , le banc de carangues aurait été ratatiné depuis longtemps , de meme les marteaux à Coco , les mérous sur nos cotes ...pour ne citer qu'eux .

Ce qui cause le plus de dégat sur la vie océanique c'est plus la surpeche et le réchauffement climatique . Et si la Grande Barrière de corail est annoncée comme détruite à 95 % c'est pas parceque j'ai fait pipi dans l'eau quand on était en Australie début Mars !!!!

Et oui 95 % c'est dramatique !!! Et là je pense qu'on es bien loin des problèmes d'éthique dans quelques compétitions de photo sous marine , meme si bien sur il faut s'en préoccuper .

http://www.abc.net.au/news/2016-03-28/great-barrier-reef-coral-bleaching-95-per-cent-north-section/7279338?pfm=ms :pleure:

Effectivement le discours de Pascal est très bien , surtout le paragraphe 2 :) :)
Dominique


La photo sous marine c'est bien difficile , mais c'est bien plus beau que la photo sans eau .

https://www.flickr.com/photos/domicol/albums

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4405
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Luko » 04 avr. 2016, 12:00

Azuru a écrit :Bonjour à tous,

Au risque de passer pour le vilain petit canard de la bande, je ne signerais pas cette pétition pour une autre raison : le fond.

Qu'il me soit permis de m'expliquer...

1/ Actuellement, nous sommes de partout sollicité pour des tas de pétitions dans tous les sens, sur des sujets divers, certains dont on maîtrise une partie du sujet, d'autres pas...
Je pense que ce type de pétition est contre-productif. Une pétition n'a d’intérêt que si elle permet de changer les choses, aussi, si elle n'a pas un impact fort, elle n’intéressera pas ceux qui pourraient transformer l'objet de la pétition en une action réaliste !

2/ L’impression d’être acteur d'un changement car j'ai cliqué sur un lien ne me suffit pas. En l’occurrence, qu'elles sont les propositions pour mettre en œuvre les préceptes de cette pétition ? C'est juste une charte sans contrôle d'application ? Mouais, ben le type qui manipule les bébêtes pour un shoot peut bien signer, je crois pas que ça va l'engager à quoi que ce soit... Les autres n'avaient pas besoin de pétition, ils appliquaient déjà le précepte...

3/ En matière d'écologie, il y a une tendance actuelle qui a le don de me saouler : le fait d'utiliser cela pour faire de la com. Attention, je ne dis pas que c'est le cas ici... C'est simplement une mode qui est contre-productive à terme, car cela dilue de vraies actions !

4/ Les valeurs d'échelle : Une fois, sur un bateau, alors que je roulais ma clope, un gars me fait la remarque que les mégots, ça pollue... (alors que 5 minutes plus tard, ledit mégot (sans filtre...) finissait dans mon sac). Après la plongée, le gars discutait avec un autre plongeur : "pourquoi tu as éteint ta loupiote ?" "Je l'ai pas éteinte... elle a dû prendre la flotte..." "Merde, ben rince la vite avec la bouteille et sèche là !" "Pfffffffff 50 € en Chine ! M'en fout, je balance et j'en rachète une !"

Alors, je suis tout à fait prêt à signer une pétition, mais pas pour gratifier un type d'une forme de "j'aime". Pour avoir ma contribution, la personne qui lance cette pétition va devoir bosser ! Poser le problème, un dossier documenté, des actions concrètes, des intervenants avisés et surtout, des solutions... Sinon, encore une fois, cela ne changera rien pour ceux qui ont naturellement le respect de la faune et rien non plus pour ceux qui s'en foutent...

Cordialement,
Pascal

Merci pour ta réponse Pascal, je pense que tu as des arguments censés et valides pour ne pas signer.
A contrario je voudrais expliquer pourquoi moi j'ai signé et pourquoi je relaie la pétition, alors que l'on partage à peu près les mêmes constats sur les points 1, 3 et 4. On pourra discuter de 2- en revanche, où j'interprète différemment le sens de celle-ci.
Pour ceux qui lisent, veuillez également noter que les discussions qui suivent ne sont absolument pas liées à au désir de convaincre le monde ou bien de défendre bec et ongles la pétition. Je ne distribue en aucun cas de points cébien/cémal, qui me gonflent tant parmi les promoteurs de certaines actions en ligne.

1- oui, je te rejoins sur ce point de la masse de pétitions, il y en a beaucoup trop qui circulent avec des résultats incertains et des buts très vagues qui pourraient être énoncés par les participantes d'un concours Miss France, ou encore qui sont adressées à des cibles plus ou moins concernées (honnêtement, le mec dans la rue se contrecogne de la vie dans les océans, si une pratique lui permet d'acheter un steak de thon pas cher, même s'il n'a aucun gout, tout comme le producteur si ça lui permet de gagner quelques centimes au kilo... La malbouffe est venue de la radinerie de certains consommateurs, de la cupidité des producteurs et JP.Coffe est mort, comme le bon gout et la raison ne sont pas chiffrables, on n'est pas dans la merde. :| )

Maintenant, là où celle-ci diffère, c'est que ça ne circule pas sur le Web version "world wide" type "j'arrose partout" mais plutôt parmi les cercles de photographes sous marins. Et ça concerne précisément et directement les photographes. Nous sommes une très petite minorité parmi les plongeurs, je pense que toute action atteint une taille critique très rapidement, ce qui quelque part garanti l'impact de cette pétition.

2- C'est le point où l'on a un désaccord de position. Je ne vois pas cette pétition comme une proposition de flicage avec juges, cacarte, tribunal, sanctions, règlement. Il y a un côté un peu français qui ressort dans ton intervention où tout doit être codifié, où ce qui n'est pas écrit n'existe pas, où la sanction prime sur l'éthique, etc.
Pour moi de la façon dont je l'interprète c'est un message de prise de conscience disant aux photographes, aux concours, aux jurés des concours (et surtout aux sponsors, là où ça fait le plus mal économiquement) : attention les gars, nous ne sommes pas dupes, certaines de vos situations de bêtes de cirque sont "mythonnées" (pour parler djeune) vos images sont trafiquées.

Par ailleurs le fait d'en parler fait caisse de résonnance : l'italien qui s'est fait gauler à trafiquer ses dates ou le Taiwanais qui fait guili aux emperors et fait nager les octopus en pleine eau s'est tapé l'affiche. c'est un peu comme à Singapour où ils avaient remarqué que les contraventions sur les petits délits n'entrainaient pas de régression de ceux-ci, alors ils les ont transformés en travaux d'intérêt général sur les routes et comme personne n'a envie de se voir avec une veste fluo marquée "delinquant", ça a été beaucoup plus dissuasif.

D'autre part, ceci donne aux jurys des concours une "arme" supplémentaire, mais aussi une pression inconsciente mais présente, meilleur qu'un règlement où il faut faire intervenir une palanquée de biologistes marins avant de ne rien décider : ils peuvent ainsi justifier de ne pas choisir une photo au prétexte qu'elle "pourrait être" traficotée et ne montre pas forcément l'exemple à rechercher pour d'autres photographes dans les concours. Encore une fois les concours photo ont oublié qu'ils devaient juger de photographie et non de biologie, juger la qualité de lumière, de la composition et non pas de la rareté d'un événement.

Ensuite, cette pétition a permis de mettre le doigt sur certaines des situations qui ne valent pas le tort causé pour prendre l'image. A chacun sa barrière mais l'essentiel est d'en avoir conscience. Il faut lire les commentaires sur Facebook pour voir les réactions de certains photographes qui estiment d'en avoir pris conscience après que le sujet ait été mis en public.

Et pour finir, une pétition comme celle-ci permet aussi à certains sponsors de réaliser le poids économique de ceux qui disent ne pas être dupes et veulent que ça change un peu. Quelque part c'est l'arme économique qui peut faire pencher la balance et rendre beaucoup plus transparents certains concours. Le sponsor comme agent économique est éthiquement neutre et il ira dans la direction de ce qui est réclamé, avec un pression supplémentaire pour les organisateurs.

3- Oui, je suis assez d'accord que la communication est souvent plus recherchée que l'efficacité. Maintenant sur ce cas, j'ai l'impression que la communication est la meilleure arme vu qu'il s'agit de contraindre certains organismes de communication que sont les concours ou les magazines et pas des usines de pièces de fabrication textile ou de la pêche au chalut.

4- oui certainement, mais un but pragmatique n'est pas de fixer à chacun son échelle universelle mais plutôt d'essayer de faire converger vers mieux. Mon opinion encore une fois est qu'un règlement est illusoire, un peu comme les gouvernements qui estiment que de faire voter une loi suffit à régler un problème, le mieux c'est de convaincre les intéressés.
C'est ce qui est appelé le "nudging" et qui dans les politiques publiques ou sociales sont les plus efficaces. On n'interdit pas, on prend des actions qui incitent à faire mieux : les gâteaux les plus sucrés sont placés au fond ou en haut de l'étagère dans les cantines, on met les fruits devant, dans certaines pissotières on met une mouche ou un ballon à viser pour ne pas avoir à nettoyer les "à cotés" tous les quarts d'heure :D , etc.

Et si la Grande Barrière de corail est annoncée comme détruite à 95 %


Domi, c'est un sujet qui a fait couler pas mal d'encre en Australie, et pas par le gouvernement mais par certains éditeurs de magazines de plongée dont SportDiving (où écrivait Neville Coleman, donc pas vraiment suspect de loobying pro quoi que ce soit ...).

Globalement le rédac chef de SportDiving dans un de ses éditos d'il y a un an réfutait totalement les chiffres annoncés par certaines NGO catastrophistes qui font leur beurre sur l'annonce de catastrophes (certaines ont par ailleurs battu leur coulpe en Australie en reconnaissant qu'elles avaient délibérément surestimé certains chiffres pour attirer l'attention du public, et on ne parlait que de 50% de dégâts pas 95%, il faut aussi passer outre les gros titres : ce que dit l'article c'est que certaines parties sont détruites à 95%, pas la GBR dans son entier. ) et précise justement que c'est ce type de déclaration à la noix qui met les vraies actions en danger car c'est de plus en plus perçu comme de la propagande et des mensonges.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
domicol
animateur (hybrides)
animateur (hybrides)
Messages : 6438
Enregistré le : 14 févr. 2008, 12:11
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD EM1 et TG5
Localisation : Ici ou là ..
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar domicol » 04 avr. 2016, 12:29

Sans aller jusqu'à 95 % de destruction , je crois que cette année il y a une aggravation considérable des dégats :) Et je peux te dire compte tenu des perturbations des courants notoirement plus chauds , la faune a déserté certains sites en nouvelles galle du sud ou les sand tigers shaks sont quasi invisibles depuis quelques semaines , meme sur un site comme South West Rock ou leur présence était constante depuis 15 ans .. Là il se passe quelque chose c'est sur et depas sympa ..
Dominique


La photo sous marine c'est bien difficile , mais c'est bien plus beau que la photo sans eau .

https://www.flickr.com/photos/domicol/albums

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2383
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar marcopolo » 04 avr. 2016, 13:42

marcopolo a écrit :la nuit - le perroquet dans sa bulle qui se barre et se fait croquer
- les tortues harcelées dans leur trou et qui n'arrivent pas à dormir...
par contre si vous avez des infos sur d'éventuelles lésions oculaires suite au flash je suis preneur...
je vais me renseigner auprès de vétos ophtalmos

première réponse d'un véto ophtalmo
"Hello,
A priori, quelques cm d'eau absorbent les longueurs d'onde nocives (uv et ir) et diminuent fortement l'intensité photonique transmise . Les rétines des animaux aquatiques contiennent essentiellement des bâtonnets et ont des systèmes de protection particuliers pour pallier à l'absence de rpm.
Donc en principe pas de problème ...
Il y a peu de biblio sur le sujet , je continue à chercher .
Bon we
PF Isard"
rpm = réflexe photomoteur

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2383
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar marcopolo » 04 avr. 2016, 13:55

deuxième réponse ophtalmologique :

" Bonjour Marc,
Nous n'avons aucune donnée concernant les lésions associées à l'utilisation du flash sur les créatures marines.
Chez les carnivores et chez l'Homme, le flash photo a un effet d'éblouissement (saturation de l'ensemble des photorécepteurs) transitoire et totalement réversible. Il n'y a pas d'effet rétinien "toxique" sauf à utiliser des puissances majeures.
En réfléchissant à ta question, les animaux vivant dans les fonds marins sont dans un milieu à faible éclairement. Le Flash distribue une quantité importante (donc saturation des photorécepteurs) mais sur une durée trés brève qui n'est pas répétée immédiatement. De mon point de vue, il ne doit pas y avoir d'effet visuel sur le long terme, par contre un éblouissement marqué à trés court terme.
Je ne sais pas si cela pourra t'aider.

Amicalement

Dr Vet. Frank FAMOSE
DESV Ophtalmologie"

Avatar du membre
Azuru
membre
membre
Messages : 216
Enregistré le : 08 avr. 2014, 07:05
Marque et modèle d'appareil : Zcam E1
Localisation : Corse
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Azuru » 04 avr. 2016, 14:23

Luko a écrit :Merci pour ta réponse Pascal, je pense que tu as des arguments censés et valides pour ne pas signer.
A contrario je voudrais expliquer pourquoi moi j'ai signé et pourquoi je relaie la pétition, alors que l'on partage à peu près les mêmes constats sur les points 1, 3 et 4. On pourra discuter de 2- en revanche, où j'interprète différemment le sens de celle-ci.


Bonjour et merci Luko pour ces éclairements, tes opinions et d'avoir pris du temps pour présenter ta façon de voir les choses de manière détaillé.

Je vais digérer tes arguments qui sont tout à fait valables et honorables. Cela mérite réflexion ! Je conçois des produits et mets en œuvre des idées depuis trop longtemps pour penser que je détiens LA vérité... Le doute, c'est le début de la compréhension :wink:

Voila ce que justement je reproche à ce type de sondage : le manque d'avis précis et argumentés ! Si nos avis divergents ont permis à certains (dont moi... peut être :roll: ) non pas de signer ou pas, mais de se forger un avis, c'est déjà bien ;-)

C'est bien le rôle d'un forum non ? :roll:

Cordialement,
Pascal
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi..." Albert Einstein

Avatar du membre
Benito
fan
fan
Messages : 1559
Enregistré le : 26 déc. 2007, 11:09
Marque et modèle d'appareil : Nikon D100 & D800
Localisation : Nîmes / Cap Creus
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Benito » 04 avr. 2016, 14:54

Luko a écrit :le mieux c'est de convaincre les intéressés.
C'est ce qui est appelé le "nudging" et qui dans les politiques publiques ou sociales sont les plus efficaces. On n'interdit pas, on prend des actions qui incitent à faire mieux : les gâteaux les plus sucrés sont placés au fond ou en haut de l'étagère dans les cantines, on met les fruits devant, dans certaines pissotières on met une mouche ou un ballon à viser pour ne pas avoir à nettoyer les "à cotés" tous les quarts d'heure :D , etc.
Pas mal, mais certainement pas aussi efficace que de placer les gâteaux sucrés au fond de la pissotière, ou des mouches sur les gâteaux.... :D :roll:
Benoît (87/73/325)
Galerie perso

Avatar du membre
Azuru
membre
membre
Messages : 216
Enregistré le : 08 avr. 2014, 07:05
Marque et modèle d'appareil : Zcam E1
Localisation : Corse
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Azuru » 04 avr. 2016, 15:14

Je ne sais pas ce que peut provoquer sur la faune l'abus de lumière, en revanche, voici deux constats :

il y a 3 ans, j'avais organisé avec des clients une séance d’essais des phares Azuru sur une épave de nuit. Nous avons plongé à une dizaine avec 8 phares. Il y avait des versions XML (8000 lms) à 6500 K et 4500 K et des versions XPG (4000 lms) dans les mêmes T° de couleur, sauf un prototype à 2500°K.

Bien sur, tous les plongeurs se sont rués sur les hautes T°K à lumière blanche qui donne une impression de puissance plus élevée. Faute de succès, je me retrouve avec le phare à 2500°K...

Vu le nombre de phare, je laisse le mien pendre... Au bout d'1/4 d'heure, je vois tous les plongeurs qui rappliquent vers moi avec Gopro et autres APN pour shooter comme des fous à 1 mètre sous moi :photosub: : Je me trimbalais un nuage de poissons tournant frénétiquement autour du phare.... :shock: Je sais bien que les poissons ne sont pas censés voir les rouges, mais le fait est ! L'histoire qui suit est peut-être un début de réponse.

Il y a environ un an toujours de nuit, une amie prête sa jolie poitrine dénudée :love1: pour une photo disons "décalé" (rien de bien méchant...).

Au bout de 5 minutes le modèle a dû arrêter, littéralement submergé par un nuage de petites crevettes rouges :lol: Les lubriques petites bestioles étaient très attirées par les parties de son corps baignant dans la lumière... Le chatouillement était si terrible que la séance photo a été annulées... :twisted:

Ma déduction (qui n'a rien de scientifique) : la faune marine est peut-être dérangé par la lumière, mais pas assez pour louper un festin !
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi..." Albert Einstein

Avatar du membre
domicol
animateur (hybrides)
animateur (hybrides)
Messages : 6438
Enregistré le : 14 févr. 2008, 12:11
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD EM1 et TG5
Localisation : Ici ou là ..
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar domicol » 05 avr. 2016, 01:50

Devant une démonstration aussi pertinente de l'intéret des créatures marines pour la lumière et ce qu'elle expose , on ne peut que s'incliner et se dire qu'on a plus rien à faire dans cette discussion à laquelle je commence à regretter d'avoir jamais participé .
Donc :va:
Dominique


La photo sous marine c'est bien difficile , mais c'est bien plus beau que la photo sans eau .

https://www.flickr.com/photos/domicol/albums

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2383
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar marcopolo » 05 avr. 2016, 11:48

domicol a écrit :Devant une démonstration aussi pertinente de l'intéret des créatures marines pour la lumière et ce qu'elle expose , on ne peut que s'incliner et se dire qu'on a plus rien à faire dans cette discussion à laquelle je commence à regretter d'avoir jamais participé .
Donc :va:

pas compris :?
je veux bien voir la photo des crevettes d'Azuru :)

Avatar du membre
Azuru
membre
membre
Messages : 216
Enregistré le : 08 avr. 2014, 07:05
Marque et modèle d'appareil : Zcam E1
Localisation : Corse
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Azuru » 05 avr. 2016, 16:31

marcopolo a écrit :
domicol a écrit :Devant une démonstration aussi pertinente de l'intéret des créatures marines pour la lumière et ce qu'elle expose , on ne peut que s'incliner et se dire qu'on a plus rien à faire dans cette discussion à laquelle je commence à regretter d'avoir jamais participé .
Donc :va:

pas compris :?
je veux bien voir la photo des crevettes d'Azuru :)


Moi non plus, désolé si cette anecdote a blessé, ce n'étais pas le but... :oops:

Le pire, c'est que ces 2 anecdotes sont véridiques, d’ailleurs, certains d'entre vous connaissent le photographe, c'est mon ami David Paoli :respect:

Je peut la poster, la photo a tourné sur FB, mais une gaffe par jour, ça va... :?:
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi..." Albert Einstein

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2383
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar marcopolo » 05 avr. 2016, 17:11

c'etait pour rire :roll:

Avatar du membre
Penti
fan
fan
Messages : 1815
Enregistré le : 04 nov. 2008, 11:09
Localisation : Réunion

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Penti » 06 avr. 2016, 07:11

Je reviens avec ma question qui n'a pas reçu de réponse dans d'autres endroits...

Encore faudrait-il définir ce qu'est une "photo manipulée" et une "intervention non naturelle" dans le but de prendre de belles photos. Tout le monde a fait grand cas d'un photographe taïwanais qui avait probablement poussé à la "chopstick" deux crevettes pour les positionner comme il le souhaitait sur la tête d'un nudibranche mais tout le monde semble tourner la tête de l'autre côté lorsque je pose la question de savoir si une magnifique photo comme celle-ci qui a reçu grand écho et moult éloges récemment a été ou non manipulée :

Image



Pas besoin d'être un grand spécialiste des requins pour dire que les chances de passer par hasard à l'endroit et au moment où un requin citron est tranquillement en train de filtrer le plancton de surface en se réchauffant au soleil couchant :roll: existent mais ne sont probablement pas plus grandes que de trouver deux crevettes empereurs entre les rhinophores d'un nudibranche... :roll: :roll:

De même, regardez le palmarès de l'Underwater Photographer of the Year, il y a au moins 4 photos presque impossibles à réaliser sans que / ou du moins dans des zones où les animaux ne sont pas régulièrement nourris ou attirés...

Image

Image

Image


Pourtant personne n'a remis en cause la présence de ces suberbes photos dans le palmarès de ce prestigieux concours.

J'ai déjà plongé sur des zones où le baiting /feeding est pratiqué, et même pris part à de telles plongées en Af Sud, et je sais qu'il est impossible de prétendre que de telles pratiques n'ont aucune influence sur le milieu... Généralement on s'en rend compte au fait que certains animaux arrivent et tournent autour du bateau... attirés uniquement par le son du moteur.

Alors ma question est : Pourquoi est ce considéré comme très perturbant et scandaleux de pousser doucement une crevette sur son nudibranche voire de déplacer une grosse limace de quelques centimètres (ici à la Réunion rares sont ceux qui prétendent ne jamais le faire, et je connais une grande partie des photographes locaux) mais pas de nourrir ou d'attirer les animaux, qui plus est souvent sur le même site et parfois si régulièrement que les animaux en deviennent presque "conditionnés" ou "apprivoisés" qu'ils viennent près du bateau au son du moteur ?
Modifié en dernier par Penti le 06 avr. 2016, 09:28, modifié 2 fois.
Cédric ou Penti, comme vous préférez.

Flickr : https://www.flickr.com/photos/47982561@N07/


Avatar du membre
Azuru
membre
membre
Messages : 216
Enregistré le : 08 avr. 2014, 07:05
Marque et modèle d'appareil : Zcam E1
Localisation : Corse
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Azuru » 06 avr. 2016, 09:12

Penti a écrit :Alors ma question est : Pourquoi est ce considéré comme très perturbant et scandaleux de pousser doucement une crevette sur son nudibranche voire de déplacer une grosse limace de quelques centimètres (ici à la Réunion je ne connais personne qui prétend ne jamais le faire, et je connais une très grande partie des photographes locaux) mais pas de nourrir ou d'attirer les animaux, qui plus est parfois sur le même site et parfois si régulièrement que les animaux en deviennent presque "conditionnés" ou "apprivoisés" qu'ils viennent près du bateau au son du moteur ?


Bonjour Penti,

Parce que bien souvent, l’arbre cache la forêt... :wink:

De quoi parlons nous ? Du fait que c'est considéré comme :

- De tricher dans un concours que de bouger une crevette ?
ou
- D'impact sur l'environnement que de bouger une crevette ?

Parce que si c'est d'environnement, soyons sérieux :

- Si le gars s'est mis à l'eau depuis un bateau, l'ancre vient de faire des milliers de fois plus de mal que le photographe avec sa crevette...
- Si le gars s'est mis à l'eau depuis le bord, il a peut-être écrasé des dizaines d’êtres vivant...

L'homme a un impact sur l'environnement, c'est un fait... Bravo à tous ceux qui lutte contre ce fait, ils ont mon soutien inconditionnel ! Mais je pense qu'il y a des combats un peu plus prioritaires...

Vous me direz, "ben le bateau est indispensable, marcher pour ce mettre à l'eau aussi, bouger une bestiole non !" Je répondrai : "Pour vous ! Car pour mon frère, c'est la plongée tous court qui est un loisir non indispensable..."

Attention, je ne dis pas que bouger une bestiole ne pose pas de problème et que c'est une chose a encourager ! je dis simplement que le gars qui recommande de ne pas faire ce genre de pratique, s'il est logique avec lui-même ne plonge plus, car il impacte sans commune mesure la faune et la flore dans tous ce qui ce passe avant d’être devant la crevette en question !

Moi, je peux comprendre le photographe qui le fait, car c'est sa passion de chercher le shoot ultime... Comme pour le plongeur lambda de consommer quelques dizaines de litres d’essence pour aller plonger...
Je me permettrais donc d'engueuler ce photographe le jour ou j'aurais le courage de démonter mon 70 ch pour monter des rames... :ptitanic:

La vrai vérité, c'est que ne pas bouger une bestiole ne coûte pas un rond, changer de moteur coûte du fric... A ce titre, oui, cette pétition a un intérêt, mais sur le fond, c'est à dire l'écologie, l'impact me semble très restreint...

Je crois que Penti dans sont intervention a raison en comparants le fait de bouger une limace et de donner à bouffer aux requins : il faut ce méfier des généralités... Bouger une limace, bon... Après, évidement, si le gars plonge avec une pioche pour remodeler le rocher, c'est un autre débat.
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi..." Albert Einstein

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2383
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar marcopolo » 06 avr. 2016, 09:50

Dans le fond je suis d'accord avec Penti mais...
...mais l'argument des defenseurs du feeding c'est que l'ecotourisme engendré par les rqs grace au feeding c'est des millions de $ (aux Bahamas p ex) et que sans cela ce serait pêche et finning pour la Chine...

Avatar du membre
Penti
fan
fan
Messages : 1815
Enregistré le : 04 nov. 2008, 11:09
Localisation : Réunion

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar Penti » 06 avr. 2016, 10:13

marcopolo a écrit :Dans le fond je suis d'accord avec Penti mais...
...mais l'argument des defenseurs du feeding c'est que l'ecotourisme engendré par les rqs grace au feeding c'est des millions de $ (aux Bahamas p ex) et que sans cela ce serait pêche et finning pour la Chine...


La pétition porte sur ce qu'il est acceptable de récompenser dans des concours et de publier dans les magazines.
Tout le reste est HS.


Cependant ça se discute, un requin vu de temps en temps parce qu'il est dans un sanctuaire où on ne le pêche pas aura toujours une valeur supérieure à celui qui est vendu pour ses ailerons. Je ne pense pas que les touristes cesseront d'aller et de plonger aux Bahamas ou en Afrique du Sud par exemple si on se contente de protéger les requins et qu'on ne garantit plus les rencontres quotidiennes et proches qu'on peut faire quand on les nourrit.
Cédric ou Penti, comme vous préférez.

Flickr : https://www.flickr.com/photos/47982561@N07/


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2383
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Re: L'éthique des concours de photo et de la prise d'image U

Message non lupar marcopolo » 06 avr. 2016, 10:37

Penti a écrit :Tout le reste est HS. .

oui enfin la photo est qd même un sous produit de l'ecotourisme
Penti a écrit :Cependant ça se discute, un requin vu de temps en temps parce qu'il est dans un sanctuaire où on ne le pêche pas aura toujours une valeur supérieure à celui qui est vendu pour ses ailerons. Je ne pense pas que les touristes cesseront d'aller et de plonger aux Bahamas ou en Afrique du Sud par exemple si on se contente de protéger les requins et qu'on ne garantit plus les rencontres quotidiennes et proches qu'on peut faire quand on les nourrit.

le gars qui en vit te dira que le touriste veut sa rencontre 100 pour 100 garantie


Retourner vers « Compétitions et concours de photosub »